Café Olé

Une création d’Inbal Yomtovian

Adva Yermiyahu


 

De la collaboration entre les artistes Inbal Yomtovian (Suisse) et Adva Yermiyahu (Israel) est née une rencontre inhabituelle entre deux disciplines bien différentes: le théâtre d’objets et le flamenco. Leur point commun: travail du corps et l’aspect visuel propose.

 

Dans Café Olé, on assiste à une série d’images en mouvement détaillant la routine quotidienne de deux femmes, du café du matin jusqu’au dernier verre de vin du soir. Des gestes de la vie de tous les jours, rangements et nettoyages obsessionnels, révèlent sous leur aspect théâtral et rituel la solitude et le désir d’amour des deux femmes.

Le spectateur est plongé dans un univers de parfums mélangeant les arômes du café et les saveurs du vin rouge, le tout baigné dans un nuage de fumée. Au fil des actions, ces matières changent d’état et les objets de maison se transforment en instruments de musique et même en personnages vivants.

 

Inbal Yomtovian et Adva Yermiyahu toutes diplômées The School of Visual Theatre Jérusalem http://visualtheatre.co.il/en/home. Adva prend son inspiration dans l’art traditionnel du flamenco, tandis qu’Inbal pratique le théâtre d’objets, avant-garde contemporain du théâtre de marionnettes.

 

lien fort inspirations du corps. Véritable outil d’expression visuelle, il génère la poésie par son mouvement, impose une dimension dramatique par son rythme. Il permet de tisser un monde dans lequel les objets dansent et les performeurs restent inanimés. L’expérience du spectacle se construit ainsi sur l’alternance entre l’inanimé et le vivant, entre le mélodramatique et le comique, et tout particulièrement entre une femme et une femme.

Structure

 

Le spectacle se compose d’une série de duos entre les deux femmes, les révélant dans des situations de leur vie quotidienne. Au centre: le café, qu’il s’agisse de l’acte de boire du café, des rendez-vous dans des cafés et du café comme image-symbole du temps passé à la maison.

 

Le langage du geste agit à plusieurs niveaux : le travail des bras et des mains permet de créer des images, des émotions. Il est très présent dans le théâtre d’objets où le performeur donne vie à des objets inanimés, ainsi que dans le flamenco. dans le style féminin.

 

Café Olé nous offre le privilège de voir un flamenco dansé sous sa forme traditionnelle, utilisant ainsi le travail des mains. Sa rencontre avec le théâtre d’objets le transformera et nous livrera un mélange des plus surprenants. Ainsi apparaîtra-t-il sous une forme à la fois originale et nouvelle.

 

Le langage du geste de Café Olé est alimenté par des images iconiques de l’histoire de l’art occidental, comme la peinture d’Otto Dix : Portrait de la journaliste Sylvia von Harden (1926).

présente Von Harden “la femme nouvelle” (Neue Frau) qui fume dans l’espace public. Sur la toile, sont représentés plusieurs objets: des allumettes, des cigarettes, un verre de vin, ajoutant au caractère dramatique de la femme. Ces liens entre les objets et la femme seront également utilisés dans la pièce.

 

 

Des oeuvres musicales connues seront interprétées dans “un style flamenco” avec également des morceaux traditionnels d’origine.

Le morceau Feeling Good de Anthony Newley and Leslie Bricusse accompagnera le duo, au moment des rituels du réveil: table renversée, maison désordonnée, deux femmes la tête dans la lune qui font le ménage et font “bon ménage”.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

La chanson Lonely Tonight d’Elvis Presley bercera quant à elle le solo/duo dans son moment de solitude nocturne et apportera réconfort aux de verres de vins se vidant les uns après les autres.

 

 

 

 

 

Le flamenco, comme art englobant plusieurs disciplines telles le chant, la musique et la danse apporte avec lui une structure musicale/rythmique qui sert de cadre à la pièce. Cependant, le chant ne sera pas entendu sous sa forme traditionnelle. Il sera presque toujours enrichi par sa rencontre avec le théâtre d’objet et le “timing” qui le caractérise.


 

Scénographie

 

Le cliché souvent associé au monde visuel du flamenco est un motif de points rouges, noirs, et blancs. Ces couleurs consitueront les ingrédients de base du décor. La scène d’exposition nous révèle d’entrée les deux performeuses dans un appartement style étudiant. L'étroitesse de l’appartement ajoute au caractère comique de la scène qui voit les artistes tenter leurs mouvements malgré leur promiscuité. Par la suite, le décor change et voit ses murs tomber, libérant plus d’espace et révélant des rideaux à points.

La combinaison entre les costumes à points et un fond de scène parsemé du même motif, crée un effet d’illusion optique et la sensation d’être perdu. La richesse visuelle de ce décor, provoque un sentiment de claustrophobie.


Le motif à points, présent sur plusieurs objets, réapparaît de manière surprenante, lorsque les grains de café, tombant en cascade, viennent recouvrir toute la scène. Enfin, dans la scène du Cajon, il apparaît sur la planche du jeu de backgammon et de manière plus poétique avec les bagues de fumée qui voyagent dans l’espace.

 

Tous les outils d’expression sont vus comme des moyens potentiels à la création d’effets sensoriels et dramatiques. Les objets situés dans l’espace remplissent une fonction dramatique centrale. On assiste constamment à la transformation d’objets du quotidien (des tasses à café, des sachets de sucres, des cendriers) en images poétiques. Par exemple, une cascade de grains de café produit le bruit de la pluie. Une danse de flamenco sous la pluie provoque le broyage des grains de café (par les coups de talons) qui se diffusent instinctivement en nuage de parfum. L’interaction du corps avec l’objet inanimé produit un espace sonore, sensoriel lié à la pause-café. Parallèlement, il permet au flamenco de sortir de son contexte culturel habituel et le positionne comme danse qui fait tourner le monde autour d’elle. Il en est de même des transformations que subiront les autres objets.

 

Le Cajon, instrument de musique traditionnelle de flamenco, est une boîte en bois creuse construite comme une caisse de résonance et possédant un trou permettant la sortie du son.  Un Cajon sera spécialement conçu pour le spectacle et permettra d^àmettre de la fumée. Il sera déconnecté partiellement de son contexte culturel et deviendra le prolongement poétique du corps des deux femmes.

 

Le nuage de fumée des cigarettes qu’elles consument prend davantage de volume et sort tout droit de “la bouche” du Cajon. Ainsi le bois inanimé se personnifie peu à peu, et donne naissance à un nouveau personnage scénique.

 

Le

 

Aux côtés de ces éléments sera intégré le personnage d’un narrateur omniscient ( Yehuda “Shoki” Schwiki ). Il changera de fonction tout au long de la pièce. D’un point de vue musical, il crée la bande-son/chant basée sur de la musique traditionnelle de flamenco. Inversement, il part des musiques populaires et crée des liens vers le flamenco. D’un point de vue scénique, il agit de façon très fonctionnelle dans l’espace et remplit ainsi tantôt la fonction de serveur tantôt celle de technicien. Son personnage permet le bon déroulement de l’intrigue, et ce, sans en faire partie. Il est spectateur et exécutant, et plus généralement une sorte d’absence-présence qui accentue la solitude des deux femmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 



 

Performeurs

Adva Yermiyahu  

Co-Auteur, metteur en scène et interprète

-

Inbal Yomtovian

Co-Auteur, metteur en scène et interprète

-

Yehuda (Shuki) Shweiki

Chant et musique live+narrateur omniscient


 

Autres participants dans la production

Eitan Bartal: Scénographe et concepteur des instruments de musique

http://www.bartalguitars.com/#!gallery

-

Ana Wild: Eclairagiste

http://cargocollective.com/anawild

-

Aya Gabriel: Assistante metteur en scène et  productrice

-

Thierry Tordjman: Administrateur

http://ttprods.com/ttprods.php

 

Les artistes

 

Adva Yermiyahu

www.advayer.co

Artiste de flamenco, danseuse, professeur de danse et chorégraphe.

Elle est diplômée de The School Of Visual Theatre  ainsi que de l’Institution d’Enseignement supérieur d’éducation David Yellin. Gagnante de la compétition nationale de Flamenco organisée par la fondation “ Adi Agmon” de l’an 2011. Lauréate du prix de la fondation de Jérusalem de l’année 2013. Elle résida à Séville entre les année 2008 et 2010 et reçu sa formation des meilleurs professeurs et danseurs dont Alicia Márques, Ursula López, Juana Amaya, Andrés Marín. Lors de son séjour en Espagne, elle s’est produite régulièrement dans des Théâtre de Flamenco (Tablaos) et a collaboré avec des danseurs et des musiciens locaux de renom. Adva Yeremiyahu continue chaque année de venir en Espagne apprendre et travailler aux côtés des plus grand maîtres du Flamenco.

De retour en Israël de Séville, elle mis en scène les oeuvres suivantes:

De Ida y Vuelta (Sur le Départ et le Retour)

Théâtre de Givatayim, 2011

 

Encuentros (Les Rencontres)

collaboration israélo-espagnole, l’Arab-Hebrew Theater, Jaffa 2014

 

Madre de mi Alma (Ma Mère, Mon Âme)

Festival “ Isha”, Holon mars  2015,

 

Merhav potentziali (espace potentiel)

Festival “Yami Flamenco” annuel, Centre Suzanne Dallal, Tel Aviv, Mars 2015

 

A Simple Vista (à première vue)

Théâtre Inbal, Théatre Khan, Festival Tel Aviv Dance, Fringe-Fest, Beer-Sheva, Festival Nuit-Blanche d’Ashdod, Juillet 2015

Camino (Route)

Spectacle de flamenco in situ , Festival international des arts de la rue, Bat Yam, août 2015

ֿ[Personal], “Performance-0:4-Pedagogie” (conférence internationale), école de théâtre visuel de Jérusalem, Octobre 2015

Bata-Bits (la déchirure d’une “robe queue”)

“Library at night ” Production de Hazira, Performance Art Arena, Jérusalem, 2015

 

Inbal Yomtovian

www.goldelicious.com

Metteuse en scène, comédienne-marionnettiste


Inbal Yomtovian est une artiste performeuse, marionnettiste, formée à The School Of Visual Theatre de Jérusalem. Elle vit et travaille depuis 2015 à Lausanne.


Elle crée et met en scène avec Ari Teperberg depuis 2009 plusieurs pièces :

Winter flower avec des danseurs de Belgrade.

Jonathan (tournée internationale en Thaïlande, Israël, Suisse, Allemagne, Autriche…)

The blue table  (tournée internationale en Thaïlande, Israël, Suisse, Allemagne, Autriche…)

 

Elle a été marionnettiste dans les spectacles suivants:

Savanna de l’israélien Amit Drori

(production Théâtre Vidy-Lausanne, tournée en Suisse et internationale : France, Allemagne, Espagne, Israël…) – 2010-2012

Blue Jeans du marionnettiste chinois Yeung Fai (production Théâtre Vidy-Lausanne, tournée en suisse, France, Taïwan, Allemagne…) – 2013-2014

Elle participe également à l'Opéra contemporain Babel after the war

dans une mise en scène de Lorenzo Malaguerra – création en mai 2015 – Théâtre Reflet - Vevey

Elle intervient comme performeuse ou créatrice lumières avec l’ensemble de performers « Zikgroup » basé en Israël.

En 2012-2013, elle enseigne le design de théâtre d’objets dans l’école d'ingénieurs "Shenkar" à Ramat Gan, Israël.

 

En 2014, elle assiste le metteur en scène Ari Teperberg et est comédienne pour l’opéra Le mariage de figaro  dont la création a lieu en décembre 2014 à Jérusalem.

En mai 2015, elle co-met en scène et co-interprète au Théâtre Reflet - Vevey (Suisse), Eloge de l’Amertume, pièce pour une pianiste, une comédienne et un chocolatier.

 

En septembre et novembre 2015, elle est marionnettiste dans le spectacle « Chantier-Racine2 » de la compagnie Zanko. Le spectacle a été représenté sur un chantier, dans le centre ville de Genève.

En décembre 2016, elle crée le spectacle “Heidi ! Au théâtre 2.21 à Lausanne, puis sera en tournée au petit théâtre à Sion (Suisse).

Elle remporte à deux reprises le prix pour l'excellence et l'accomplissement artistique en Israël.

 

Liens vers les travaux

 

Adva Yeremyahu:

Camino:https://youtu.be/wcOTfJ-834w

Espace potentiel:https://youtu.be/u1DN-tclfJw

A Simple vista:   https://youtu.be/jA4Ja61IMg0

 

Inbal Yomtovian:

Jonathan and the blue table :  https://youtu.be/SdncE6XwDxo

Heidi! https://www.youtube.com/watch?v=xJqXDaAa8ro

Kokutzu: https://youtu.be/kUgallNzk60

The Living Room Tour: https://youtu.be/40adzJ7gYBI

2016 Golden Delicious Theatre | delicioustheatre@gmail.comAn apple a day keeps the doctor away!